Pyros tes yeux !


châle Pyros porté

Ce châle, c’est l’histoire de deux coups de foudre mais on le sait, il arrive parfois que les coups de foudre ne soit pas partagés…

Le premier coup de foudre, c’était pour un modèle de châle d’Ambah O’Brien, le Migee. Et puis le second coup de foudre, c’est pour ce magnifique gradient de LaFéeFil, Du baume au cœur vert, avec un mélange de noir foncé, de gris et de vert fluo : un mélange parfait ! La suite, si vous me connaissez un peu, vous pouvez l’imaginer : j’ai voulu faire le châle avec ce dégradé sans faire attention au métrage nécessaire, j’ai essayé quand même (jusqu’à tricoter les trois quarts du châle) mais ce n’était vraiment pas possible…
Retour à la case départ, je me suis tournée vers ce joli châle de In a panda’s world, le Pyros. Il est top car il se tricote avec un seul écheveau et ça c’est parfait pour vider les stocks quand on a un joli écheveau mais que l’on ne sait pas forcément avec quoi l’associer ou que simplement, c’est cet écheveau que vous voulez mettre en valeur.
dégradé de la laine
Ce châle se tricote en point mousse avec une succession de rangs raccourcis et des lignes de jetés pour les petits trous. Avec un gradient, l’effet changeant est vraiment top, on voit bien les différences de couleurs qui vont avec les différentes sections. Le patron est très bien fait car selon le poids restant de notre écheveau, on peut savoir si l’on peut continuer le châle ou non. Je n’ai juste pas bloqué la bordure en forme de picots car c’est une finition dont je ne suis pas fan.
châle Pyros tricoté en LaFéeFil
En arrivant vers le vert fluo, j’ai eu un peu peur car je ne suis pas dans les couleurs fluo mais (sortir de sa zone de confort) avec cet arrangement des couleurs ça passe carrément !
Laine : LaFéeFil, Du baume au cœur vert ; 75 % mérinos, 25 % nylon
5 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire